Les acteurs économiques, sociaux et culturels du Val-de-Marne à l'initiative, pour promouvoir le département au sein de la Métropole francilienne et concourir à son développement cohérent et durable.

17 avenue Desgenettes, 94100 Saint-Maur-des-Fossés
contact@codev94.com
Tél. 01 42 07 08 33, Fax 01 49 81 09 52

Participez au débat : postez une contribution

À la une

Qui sommes-nous ?

Une initiative d’acteurs économiques, sociaux et universitaires, volontaires pour être « contributeurs », « co-porteurs » et « parties prenantes » des projets et dynamiques de développement du Val-de-Marne, lancée en 1994 avec le soutien du Préfet du Val-de-Marne et d’élus départementaux et locaux, de toutes tendances politiques.

Une association autonome, avec des ressources et une capacité d’initiative propres ouverte à toutes les composantes de la société civile. Elle compte également 3 membres de droits : la Préfecture, l’Université Paris Est Créteil et le Département, avec lequel un partenariat étroit s’est noué au fil des ans.  Elle fédère un réseau de près 200 membres actifs et près de 1000 membres occasionnels.

Un espace de réflexions, de contributions, mais aussi d’actions et de projets mobilisé sur toutes les problématiques des territoires (aménagement, développement, action sociale, culturelle, dynamiques citoyennes, …), partie prenante de la création d’Orbival par le Département, qui a favorisé la réalisation du Grand Paris Express ; animateur du Conseil consultatif des acteurs économiques, sociaux et culturels de l’EPA ORSA.

Une démarche singulière (antérieure et différente des codevs qui ont émergé dans le cadre des agglomérations dans les années 2000) : un groupement d’acteurs et d’élus ; un cadre de réflexions et d’actions ; des projets adossés aux politiques des collectivités et suscitées par les stratégies des acteurs

Une réponse nécessaire aux défis des territoires, de la transition et du renouveau démocratique.

Un outil pour « co-construire » et promouvoir la place du Val-de-Marne dans l’espace métropolitain.

Le Val-de-Marne compte aujourd’hui près de 1 400 000 habitants et 500 000 salariés, qui vivent, travaillent et animent les 47 villes qui, de la vallée de la Bièvre aux boucles de la Marne, composent le territoire.

C’est aussi un département inclus dans la métropole parisienne et qui accueille des lieux majeurs comme la Roseraie de l’Haÿ-les-Roses, le Marché de Rungis, la confluence Seine et Marne, le MAC/VAL, la Maison des Arts et de la Culture de Créteil, Gustave Roussy, etc.

 

 

 

Les jalons du Codev

1995 - Des idées et Projets pour le Val-de-Marne : « Le département, un territoire d’entreprises ? »

Le 25 octobre 1995, à l’initiative du Codev, en partenariat avec le Club financier de Créteil et l’Union patronale du Val-de-Marne, plus de 200 personnalités départementales, des chefs d’entreprises, des partenaires sociaux, des représentants de l’État, des Institutions, des élus locaux, des universitaires et responsables de grandes écoles, etc. ont été invités à débattre des enjeux et des potentialités de développement économique et social du Val-de-Marne.

Ces travaux ont été introduits par la présentation de l’étude réalisée, à la demande du Codev, par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France (IAURIF) : « Le département un territoire d’entreprises ? Des projets et des idées pour le Val-de-Marne ».

À partir d’un panorama de la situation économique et sociale du Val-de-Marne, cette étude a notamment souligné l’importance du pôle agro-alimentaire et du pôle « sciences de la vie et santé », des enjeux d’accompagnement du tissu urbain et industriel ou encore du renforcement du réseau de transport en commun. Ces travaux ont constitué un point de départ et un support aux premières initiatives de projets du Codev.

1997 - Une journée pour le Plan – « Fatalité d’une arrière-cour ou construction d’une centralité ? »

Dans la perspective de la préparation d’un nouveau contrat de plan État-Région (1999-2003), le Codev a réuni les acteurs du Département pour une journée de réflexion sur les conditions d’affirmation et de développement économique et social du Val- de-Marne dans l’environnement régional. Trois ateliers de travail (« Qualité de vie, qualités de ville, nouveau type de développement économique » ; « Destin de plateforme ou projets de réseau ? » ; « Responsabilités de l’enseignement, besoins des entreprises »), ainsi qu’une séance plénière ont réuni plus de 200 participants. Les conclusions des travaux préparatoires et des débats ont conduit, avec l’accompagnement de Daniel Béhar (ACADIE), à l’affirmation de trois orientations stratégiques qui ont constitué, depuis lors, des fils conducteurs dans la démarche du Codev : « des relations de réciprocité avec les autres territoires franciliens » ; « des charnières entre les territoires, entre les secteurs d’activités, au sein du Val-de-Marne » ; « la diversité, un atout d’excellence au sein de l’ensemble francilien ».

Ces travaux ont fait l’objet d’une publication aux éditions Textuel, en 1998 : Ville et développement, le territoire en quête de sens.

2006 - La charte de développement du territoire de la Vallée Scientifique de la Bièvre

Dans la dynamique des projets initiés par le conseil de développement de la Vallée Scientifique de la Bièvre, les élus du territoire ont constitué, avec le Codev, une « maîtrise d’ouvrage » politique du territoire de projets, avec la création, en 2003, de la Conférence territoriale de la Vallée Scientifique de la Bièvre.

Parmi ses premiers chantiers, le lancement de rencontres biennales et l’élaboration d’une charte de développement territorial ont eu pour objectif de donner, au territoire, une plus forte visibilité au plan régional. Cette charte a été signée le 9 juin 2006 par les maires des villes et intercommunalités de la Vallée Scientifique de la Bièvre, des Hauts-de-Seine et du Val- de-Marne.

Elle a permis d’engager une démarche de projets autour de deux orientations stratégiques, qui ont guidé l’action de la Conférence territoriale de la Vallée Scientifique de la Bièvre, mobilisé ses acteurs et préparé son inscription au sein du Grand Paris : le développement d’un pôle majeur de recherche et d’innovation en santé ; le développement de services partagés dans une logique de « campus urbain »

2008 > 2009 - 1ers États généraux du Conseil consultatif des acteurs économiques et sociauxd’Orly Rungis – Seine Amont

Le Conseil consultatif des acteurs économiques et sociaux de l’opération d’intérêt national d’Orly Rungis – Seine Amont (OIN ORSA) a été installé le 30 janvier 2008. La mobilisation des acteurs du territoire,

la mise en place de ce conseil consultatif et son animation ont été confiés au Codev.

Les travaux du Conseil consultatif des acteurs économiques et sociaux de l’OIN ORSA ont tout d’abord porté, dans le cadre d’ateliers ou d’assemblées plénières conduits tout au long des années 2008 et 2009, sur la définition des enjeux à poursuivre dans le cadre de l’opération d’intérêt national. Ils ont conduit à l’organisation, dans la matinée du 5 mars 2009, des premiers États Généraux des acteurs économiques et sociaux d’Orly Rungis –Seine Amont.

Ces travaux ont  permis de formuler et de présenter lors des états généraux, à près de 300 acteurs du territoire, deux orientations stratégiques pour le territoire : « Orly Rungis – Seine Amont en Île-de-France, une ville productive et une ville solidaire ». Ces travaux ont nourri et intégré le projet stratégique directeur de l’OIN, établi par l’EPA ORSA en 2009.

2011 > 2012 : Conférence d’acteurs « La Vie Mobile » : Les déplacements de demain et les impacts urbains des nouvelles infrastructures de transport en commun en Val-de-Marne

Le Conseil de développement du Val-de-Marne a lancé une réflexion sur « l’impact urbain » des développements projetés des réseaux de transports en commun dans l’agglomération parisienne, dans la foulée des deux grands débats publics conduits en 2010/2011 sur Arc Express et le Grand Paris Express.

Un groupe d’une dizaine de participants a été constitué par tirage au sort. La démarche mise en œuvre était nouvelle et déployée afin d’élargir la participation aux travaux du Codev à de nouvelles figures. Cette «conférence d’acteurs » a compris un cycle de séminaires thématiques : « Impacts fonciers et urbanistiques de l’implantation d’une nouvelle gare » ; « La gare de demain » ; « Les mobilités domicile-travail et l’évolution des mobilités urbaines dans la métropole ». Une réflexion collective et une contribution écrite sont venues clore ces travaux. Elles ont été présentées le 14 septembre 2012 à plusieurs élus départementaux en responsabilité sur ces grands projets. Elles sont aussi venues nourrir la contribution des membres de la conférence, souvent acteurs de démarches citoyennes au plan local, dans le cadre des consultations pré-opérationnelles conduites autour de chacune des futures gares.

Groupes de travail et assemblée plénière « Val-de-Marne en Métropole. Futurs possibles, rôles possibles »

Ce projet a constitué un nouveau temps fort de la réflexion prospective et stratégique conduite par le Codev, prolongeant des travaux menés en 1997, 2002 ou 2005.

Il a eu pour objectif d’appréhender avec les acteurs le phénomène de « métropolisation » et ses conséquences, dans un contexte marqué par le lancement du processus de création de la Métropole du Grand Paris.

Trois groupes de travail ont été installés en juin 2013, après un appel à candidatures ouvert. Ces groupes ont réuni 65 personnalités départementales, au cours de 5 sessions, d’auditions et d’échanges, présidées par Jean Garcia-Jimenez, Pierre Lefort et Michel Mittenaere. Un ensemble d’orientations, autour de deux idées directrices, a été formulé pour faire avancer demain le territoire val-de-marnais, à l’heure métropolitaine : jouer la carte d’un territoire « porteur d’équilibre », bénéficiant d’un positionnement stratégique sur des fonctions indispensables au développement et à l’équilibre de la métropole ; être mieux et pleinement « acteur » de la métropole, par de nouveaux dispositifs de coopération, d’intégration et d’association. Ces conclusions ont été proposées et mises en débat avec les grands acteurs institutionnels du Département, lors de l’assemblée annuelle du Conseil de développement du Val-de-Marne, le 15 octobre 2013

Les acteurs économiques, sociaux et culturels du Val-de-Marne à l’initiative, pour promouvoir le département au sein de la Métropole francilienne et concourir à son développement cohérent et durable.

Le Conseil de développement du Val-de-Marne
17 av. Desgenettes
94100 Saint-Maur-des-Fossés
Tél. 01 42 07 08 33
contact@codev94.com

Président
Dominique Giry
contact@codev94.com

 

Délégué général
François Loscheider
francois.loscheider@codev94.com

Pour en savoir plus : contactez-nous !

Le Conseil de développement du Val-de-Marne est une association qui regroupe trois membres de droit :

la Préfecture,
le Conseil département du Val-de-Marne,
l’Université Paris-Est Créteil ;

des membres actifs, très divers :

des partenaires sociaux,
des chefs d’entreprises,
des proviseurs de lycées ou principaux de collèges,
des élus locaux,
des présidents d’associations
dans des domaines variés (actions sociales, défense des droits, protection de l’environnement, caritatif…).

Membres du comité exécutif du Conseil de développement du Val-de-Marne

Dominique GIRY, président de Résidétape
Martine LAQUIEZE, Sous-préfète de l’Haÿ-les-Roses
Pierre-Julien EYMARD, Directeur de l’UT Val-de-Marne de la DRIEA
Josiane MARTIN
Gérard DELMAS, Président de la CCI VAL-DE-MARNE
Jonathan SEBBANE, Directeur général de SOGARIS
Jean-Jacques DEBONO, Président du CFA Sup 2000
Nicolas PIERRET, Directeur général de BIOSPRINGER
Jérôme SANDIER, Directeur technique de DM COMPOST
Anaïs TARBY, Présidente des CAMIONNEUSES
Dominique THIEBAUT
Jean-Luc DUBOIS-RANDE, Président de l’Université Paris Est Créteil
Bernard CHARPENTIER, Doyen honoraire de la Faculté de médecine de l’Université Paris-Saclay
Benoît BARILLIER, Directeur Asset Management ICADE Parc Orly Rungis
Hélène SALLET-LAVOREL, Directrice de VAL-DE-MARNE TOURISME ET LOISIRS
Dominique BARJOU, Conseillère régionale d’Ile-de-France
Pierre CONROUX, Architecte-urbaniste
Daniel BEHAR, Directeur d’ACADIE
Dominique VIAL, Président LOGEO
Christian PEPINEAU, Président d’UNIGROS
Jean Brice de BARY
Laurent GARNIER, Conseiller départemental honoraire
Daniel BREUILLER

 

 

Contribuer×